x
  1. Accueil
  2.  › 
  3. France
  4.  › 
  5. Nice

Excursions

L'arrière-pays de Nice mérite une visite avec ses falaises préalpines et ses petits villages. Une promenade à bord du Train de Pignes est une expérience unique.

L’arrière-pays de Nice

Nice ne mérite pas à elle seule une visite, l’arrière-pays et la région autour de la ville côtière attendent également d’être explorés. Ceux qui souhaitent faire une excursion spéciale d’une journée peuvent explorer l’arrière-pays de Nice avec le “Train de Pignes”. Le train, qui circule depuis 1892, doit son nom au fait que les passagers ramassaient des pommes de pin pendant le trajet sur les collines escarpées afin de recueillir suffisamment de carburant pour la locomotive. Aujourd’hui, le train est beaucoup plus confortable. Comme il n’y a qu’une cinquantaine de places disponibles, les réservations sont obligatoires. Un trajet à travers les montagnes jusqu’à Digne coûte environ 35 euros.

Le chemin de fer à voie étroite passe par plusieurs villages romantiques, des viaducs et d’innombrables tunnels. Il faut environ trois heures pour atteindre le terminus à Digne, ce qui ne vaut pas vraiment la peine de faire tout le chemin en une journée. Il est beaucoup plus agréable de quitter le train à l’une des gares et d’explorer le magnifique paysage pré-alpin au cours d’une courte randonnée.

Un détour par Peillon

Peillon est un petit village très pittoresque de l’arrière-pays niçois qui mérite un détour. Les petites maisons se nichent pittoresquement contre les falaises accidentées et offrent un spectacle unique. Au lieu d’un château, l’église de la Transfiguartion a été construite ici au 18e siècle et s’élève majestueusement au-dessus du village. La petite chapelle de Peillons mérite également une visite, car elle abrite des peintures à la détrempe du XVe siècle.

Si vous voulez faire une randonnée, vous pouvez marcher de Peillon à Peille en deux heures. Peille est une ville médiévale qui s’étend sur le flanc d’une colline. Le village est surplombé par un clocher de style roman. L’histoire de la ville remonte au 11e siècle. Peille est devenue célèbre au-delà de ses frontières parce que ses habitants ont un jour refusé de payer des impôts à l’évêque de Nice au 13e siècle. Même lorsque l’évêque les a excommuniés, les citoyens n’ont pas changé d’avis.

Peillon
Le village de Peillon dans l’arrière-pays niçois