x
  1. Accueil
  2.  › 
  3. Danemark
  4.  › 
  5. Copenhague

Palais d’AmalienborgTop 10

La famille royale danoise a son domicile dans les quatre palais rococo, qui sont exactement les mêmes. La célèbre cérémonie de la relève de la garde a lieu ici tous les jours à midi et ne doit pas être manquée.

Palais d’Amalienborg

Le premier palais d’Amalienborg, achevé en 1673, était un palais de plaisance de Frédéric III, roi du Danemark et de Norvège, pour son épouse Sophie Amalie de Brunswick-Lüneburg. Sophie Amalie, connue pour son style de vie fastueux malgré les finances serrées de l’État à l’époque, y a vécu avec une cour somptueuse et un cérémonial de cour jusqu’à sa mort en 1680. Elle était donc une représentante typique du zeitgeist aboslutiste du début du baroque qui prévalait parmi la noblesse de l’époque. En 1689, le bâtiment a complètement brûlé, laissant un terrain vague. Aujourd’hui, le nouveau palais d’Amalienborg, composé de quatre bâtiments, est la résidence de la reine Margrethe II à Copenhague et l’une des principales attractions de la capitale danoise.

La construction des quatre palais sous Frederik V.

Le site de l’actuel palais d’Amalienborg est situé sur le front de mer de l’étroit détroit qui sépare l’île d’Amager du continent, ce qui en fait un site de construction favorable et central pour la capitale danoise. Au milieu du 17e siècle, le roi Frederik V a prévu de construire une place d’armes représentative avec un axe visuel vers l’église de marbre proéminente de la ville. Elle faisait partie d’un projet de grande envergure visant à construire un nouveau quartier de ville baroque sur le modèle français, qui devait également porter le nom du roi : Frederikstadt. Il a trouvé un terrain convenable pour son projet sur le terrain vague du palais d’Amalienborg incendié, mais il n’avait pas les moyens financiers nécessaires. Il a donc fait don des terres en friche à quatre nobles riches, mais à la condition que quatre palais rococo soient construits selon les plans de l’architecte de la cour Nikolei Eigtved. Ainsi, l’ensemble actuel du palais a été créé autour d’une place octogonale, dont le centre est orné d’un monument équestre au roi Frederik V. Les palais portent également le nom des quatre familles qui ont remporté l’appel d’offres à l’époque : Palais Schack, Palais Moltke, Palais Brockdorff et Palais Levetzau.

La fonction des différents palais aujourd’hui

Le Palais Schack et le Palais Brockdorff sont désormais des résidences de la famille royale et ne sont pas accessibles aux touristes. Ils servent principalement de résidence d’hiver, la reine déménageant l’été au palais de Frederiksborg, à une trentaine de kilomètres de là. Le Palais Moltke abrite quelques salles d’étude et sert également de maison d’hôtes pour la famille royale, mais il peut être partiellement visité lors de visites guidées lorsque la famille royale est absente. Le palais est surtout connu pour la Salle des Chevaliers ou Grande Salle, où la Reine reçoit régulièrement des invités de haut rang et qui est considérée comme l’une des plus belles créations Rococo. Cette salle peut également être visitée, surtout en été. Au rez-de-chaussée du Palais Levetzau se trouve un musée consacré à l’histoire et à la vie quotidienne de la famille royale danoise : En plus de deux salles d’étude royales, diverses expositions spéciales y alternent, par exemple sur les robes de la Reine ou la correspondance royale.

La vue à midi : la relève de la garde

Un spectacle bien connu à Amalienborg est la relève quotidienne de la garde, qui peut également être observée à l’extérieur de l’enceinte. La garde du corps royale défile du palais de Rosenborg à travers la ville jusqu’à Amalienborg à 11h30 pour y changer les gardes à 12h. La relève de la garde est plus spectaculaire lorsque la reine elle-même est dans le bâtiment, reconnaissable au fait qu’elle agite le drapeau national danois au-dessus du château. Lors de cette “relève de la garde royale”, des dizaines de soldats en uniforme de parade et accompagnés d’un corps de musique défilent sur la place centrale octogonale. Si seul un prince héritier, le prince consort ou la sœur de la reine, la princesse Benedikte, est présent au château, le “changement de lieutenant de garde” a lieu avec un régiment plus petit. Si aucune de ces personnalités royales n’est présente, il n’y a que la “relève de la garde du palais” avec quelques soldats et sans musique. Il est donc intéressant de se renseigner sur la présence de la famille royale avant de commencer la visite d’Amalienborg. Cela peut aussi vous donner l’occasion d’apercevoir la reine de passage elle-même.